Grandeur Nature Sept-Iles Index du Forum

Grandeur Nature Sept-Iles
https://sites.google.com/site/grandeurnatureseptiles/

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sur la route de l'empire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Sept-Iles Index du Forum -> Grandeur Nature Sept-Iles -> Roleplay
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zeep le voleur
Mandragore

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 471
Localisation: Derrière toi
Race de personnage: Humain
Clan: Mandragores

MessagePosté le: Lun 22 Juil - 18:14 (2013)    Sujet du message: Sur la route de l'empire Répondre en citant

Zeep se glissait entre les arbres; il avait croisé quelques patrouilles mais avait su bien se camoufler. Il venait de voir trois cavaliers de l'empire menacer les résidents d'une vieille cabane qui n'avaient pas eu le choix de leur donner leur argent et de la nourriture. Une femme pleurait sur l'épaule de son mari qui saignait du nez. Sans doutes que ces gardiens de l'empire avaient dû se montrer convaincants en rudoyant l'homme. Le voleur entreprit de suivre les trois malfrats et attendit la nuit.

La noirceur tombée, Zeep se glissa lentement près des chevaux des trois hommes. Il ne voulait pas effrayer les bêtes pour ne pas qu'elles alertent leurs maîtres. Étendu dans l'herbe, il caressait doucement les pattes des chevaux les amenant ainsi à s'habituer à son odeur et demeurer calmes. Pendant deux bonnes heures, Zeep continuait de caresser museaux, pattes et il leur donnait même à manger...tout ce la en attendant que les trois cavaliers s'endorment après avoir bien arrosé leur soirée. Finalement, ils tombèrent tous les trois endormis. Zeep aurait pu les tuer et tout leur prendre mais Mandragore et Willow n'auraient pas apprécié qu'il tue ainsi sans avoir été provoqué. Il décida donc de donner une petite leçon aux trois hommes en leur volant tout l'or et la nourriture volés au nom des supposées impôts à payer par ces fourbes ainsi que leurs trois chevaux qui suivirent Zeep en silence vers le sud.

Une fois rendu assez loin, Zeep enleva tout l'attirail de sur les montures et leur rendit la liberté. Il avait bien pris soin de laisser des traces faciles à repérer pour que la garde de l'empire le prenne en chasse vers le sud et se savait maintenant à très bonne distance de la cabane des deux dernières victimes des voleurs de l'empire. Il traversa une rivière et à son arrivée à l'autre rive plutôt que de mettre pied à terre, il bondit sur une branche et puis continua ainsi de branches en branches jusqu'à retraverser la rivière en sens inverse et se trouver suffisamment loin des traces qu'il avait laissé pour ne pas être retrouvé, même par hasard, par les sbires de Sioris.

Il attacha ensuite des branches et feuilles d'arbres à ses mollets pour brouiller ses traces à mesure qu'il se dirigea vers la cabane. Quand il frappa à la porte l'homme l'ouvrit rapidement avec une fourche à la main mais Zeep le tranquillisa.

- N'ayez aucune crainte monsieur. J'ai vu ce que vous ont fait subir les hommes de l'empereur et je ne veux pas vos richesses; je suis venu vous les rendre.

- Qu-quoi? Balbutia l'homme. Comment avez vous fait?

- N'ayez pas peur, je ne les ai pas tué et j'ai brouillé mes pistes. Ils n'ont pu de chevaux et voici tout ce qu'ils ont volé aux gens, je vous le donne à vous. Zeep ouvra un sac remplit de pièces d'or et de victuailles devant les yeux ébahis du paysan. Cachez en le plus possible mais sans oublier de vous en garder un peu pour quand ils reviendront sinon ils vous tueront car vous ne serez pas en mesure de payer leurs impôts.

- Comment vous remercier?

- En restant libre.

Zeep tourna les talons et allait repartir quand la femme lui demanda: " Mais, on ne sait même pas votre nom. "

- Si vous avez déjà entendu parler des Mandragores, vous venez d'en rencontrer un. Vivez libres et heureux.

Zeep se dépêcha de partir avant qu'ils ne lui reposent des questions. Bon, il n'avait tué personne mais avait quand même réussi à passer un peu de sa frustration en délestant de tous leurs biens trois hommes de Sioris. Il reprit donc le chemin de la plaine et y serait dans peu de temps si tout allait bien.
_________________
" S'il te manque une pomme ou une volaille, tu as reçu la visite de Zeep "


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Juil - 18:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Grandeur Nature Sept-Iles Index du Forum -> Grandeur Nature Sept-Iles -> Roleplay Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com